Loading... (0%)
About liver disease

Notre histoire

GENFIT voit le jour en 1999 dans le Nord de la France, au cœur du Centre Hospitalier Régional de Lille dans le parc Eurasanté. Ce pôle économique et scientifique d’envergure, au carrefour de l’Europe, a toujours offert une situation privilégiée pour nouer des collaborations avec les institutions de recherche académiques et les entreprises pharmaceutiques. Ce cœur d’activité de GENFIT a été renforcé grâce à l’implantation de GENFIT CORP. à Cambridge Massachusetts, favorisant l’ouverture à l’international.

Événements clés

2019

  • Signature d’un accord de licence entre GENFIT et Covance, la branche de LabCorp® spécialisée dans le développement de médicaments pour le déploiement de NIS4 dans le domaine de la recherche clinique.

2018

  • Résultats positifs de l’étude de phase II évaluant elafibranor dans la PBC.
  • Lancement d’un essai clinique aux États-Unis de phase II de preuve de concept évaluant nitazoxanide (NTZ) chez des patients atteints de fibrose induite par la NASH.
  • Issue positive du DSMB suite à la revue planifiée à 30 mois des données de tolérance et de sécurité d’emploi d’elafibranor, dans l’étude clinique de phase III « RESOLVE-IT ».
  • Annonce de l’intention de procéder à une offre au public aux États-Unis.
  • Issue positive du DSMB suite à la revue planifiée à 24 mois des données de tolérance et de sécurité d’emploi d’elafibranor, dans l’étude clinique de phase III « RESOLVE-IT ».
  • Atteinte de l’objectif de recrutement pour la cohorte d’analyse intermédiaire dans le cadre l’essai pivot de phase III « RESOLVE-IT » dans la NASH et la fibrose.
  • Lancement du programme pédiatrique dans la NASH suite à l’accord de l’EMA (European Medicines Agency) et de la FDA (Food and Drug Administration) sur les PIP (plan d’investigation pédiatrique) et PSP (plan initial d’étude pédiatrique).

2017

  • Adhésion de GENFIT à l’initiative européenne LITMUS (« Liver Investigation: Testing Marker Utility in Steatohepatitis »)
  • Issue positive du DSMB suite à la revue planifiée à 18 mois des données de tolérance et de sécurité d’emploi d’elafibranor, dans l’étude clinique de phase III « RESOLVE-IT »
  • Réalisation de l’émission par GENFIT d’obligations à option de conversion et/ou d’échange en actions nouvelles et/ou existantes (« OCEANE ») à échéance 2022 pour un montant d’environ 180 millions d’euros.
  • Lancement de la phase de développement, pour l’élaboration d’un test de diagnostic in vitro (IVD) non invasif destiné à identifier les patients NASH éligibles à un traitement.
  • Approbation du changement de mode d’administration et de direction de la Société et nomination des nouveaux membres du Conseil d’Administration lors de l’Assemblée générale ordinaire et Extraordinaire du 16 juin.
  • Recrutement du premier patient dans l’essai de phase IIa destiné à évaluer l’efficacité et la sécurité d’emploi d’elafibranor dans la cholangite biliaire primitive (PBC).
  • Présentation à l’International Liver Congress organisé par EASL du programme de repositionnement de nitazoxanide (NTZ), actuellement prescrit comme agent antiparasitaire, dans le traitement de différentes pathologies fibrosantes, intégrant les maladies fibrotiques du foie.

2016

  • Lancement de The NASH Education Program™, fonds de dotation créé à l’initiative de GENFIT dédié au développement et au financement d’activités de sensibilisation et d’éducation visant le corps médical et le grand public.
  • Initiation des premières études de toxicité juvénile du plan d’investigation pédiatrique (PIP) d’elafibranor dans la NAFLD/NASH, à la suite de l’opinion favorable de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA).
  • Signature d’un accord entre GENFIT et le Pinnacle Research Center (San Antonio, TX, USA) pour soutenir le lancement du NASH Registry Project, une base de données destinée à suivre les patients de manière prospective afi n de collecter des informations sur les co-morbidités historiquement liées à la NAFLD/NASH, au terme duquel GENFIT a accès aux données patients anonymisées.
  • Levée en octobre/novembre d’un montant global d’environ 78,5 millions d’euros dans le cadre d’un placement privé (33,9 millions d’euros) auprès d’investisseurs spécialisés dans le secteur pharmaceutique/biotechnologique suivi d’une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription (44,6 millions d’euros).
  • Autorisation de la FDA de lancer un essai clinique de phase II pour elafibranor dans la nouvelle indication cholangite biliaire primitive (PBC), maladie rare avec des besoins non satisfaits et seulement deux molécules au statut de médicament orphelin approuvées à ce jour.
  • Identification de nouveaux agonistes inverses de RORγt prêts pour le lancement d’études réglementaires pré-IND (Investigational New Drug) dans le cadre du programme TGFTX1. Ces candidats, hautement actifs et sélectifs vis-à vis d’autres membres de la famille des récepteurs nucléaires ROR, interfèrent de façon efficace et sélective avec la production d’IL-17 dans les leucocytes humains dérivés du sang.
  • Lancement d’un programme de validation et de qualification à grande échelle du kit de diagnostic non invasif de la NASH développé dans le cadre du programme BMGFT03. De premières analyses confirment le caractère prédictif des miARNs identifiés par GENFIT comme biomarqueurs de la NASH.
  • Recrutement en mars du premier patient de l’essai de phase III « RESOLVE-IT », destiné à évaluer elafibranor comme traitement contre la NASH.
  • Levée en février d’un montant d’environ 49,6 millions d’euros dans le cadre d’un placement privé réalisé principalement auprès d’investisseurs institutionnels aux États-Unis.
  • Publication dans la revue Gastroenterology des résultats détaillés de l’essai clinique de phase IIb évaluant elafibranor administré en prise unique quotidienne et par voie orale dans la NASH.

2015

  • Design de son étude mondiale pivot de phase 3, RESOLVE-IT, permettant d’évaluer les bénéfices du traitement des patients NASH par elafibranor.
  • Mise au point d’un outil diagnostique basé sur des algorithmes incluant un nouveau type de biomarqueurs – les petits ARNs non-codants – devant permettre, sans avoir recours à une biopsie invasive du foie, d’identifier les patients NASH à traiter avec elafibranor ou tout autre traitement adapté.
  •  Approbation de la Dénomination Commune Internationale (DCI, ou nom générique) elafibranor par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
  • Achèvement d’une Phase 2b positive dans la NASH d’elafibranor (GFT505), candidat médicament le plus avancé du pipeline de GENFIT.

2014

  • Célébration des 15 ans d’existence de la Société, un tournant vers la concrétisation de ses efforts de recherche.
  • Cotation de GENFIT sur le marché réglementé d’Euronext Paris (compartiment B) – GNFT.

2010 – 2013

GENFIT se place en pionnier dans la découverte de solutions thérapeutiques pour la NASH.

  • Elafibranor (GFT505), candidat médicament parmi les plus avancés dans son aire thérapeutique, entre en phase 2b pour le traitement de la NASH.
  • GENFIT et Sanofi prolongent 10 ans de collaboration avec un nouveau partenariat établi sur le partage des risques.

2006 – 2009

GENFIT continue sa croissance et accélère le développement de ses candidats médicaments.

  • GENFIT est cotée sur le marché Alternext de NYSE Euronext Paris (ALGFT)
  • Les données cliniques confirment la sécurité d’emploi et le potentiel thérapeutique d’elafibranor (GFT505) dans les complications du diabète.

2003 – 2005

GENFIT finance ses propres programmes de découverte de médicaments et très vite les premiers candidats propriétaires entrent en essais précliniques et cliniques.

1999 – 2002

Dès sa création, GENFIT collabore avec de nombreux acteurs du monde pharmaceutique pour ses savoir-faire en régulation génique et génomique fonctionnelle.

  • Création de GENFIT qui s’installe dans des laboratoires de pointe à Lille, France.
  • Alliances de recherche avec Sanofi, Aventis, Merck, UCB Pharma, Solvay/Abbott, Pierre Fabre, Kowa

 
nec Praesent neque. suscipit consectetur Phasellus Nullam luctus